État des lieux de la population de cistude en Chautagne


En 2020, une opération de « capture-marquage-recapture » a permis de faire le point sur la démographie des cistudes réintroduites en Chautagne entre 2009 et 2018.


La cistude étant une espèce protégée, cette opération a fait l’objet d’une déclaration et d’une autorisation ; elle s’est basée sur l’installation de plusieurs dizaines de pièges au cours de deux périodes, et la manipulation des animaux par des personnes formées.

En dépit d’une certaine mortalité, attribuée au fait que les animaux lâchés, issus d’élevage, sont plus fragiles, l’installation de l’espèce est confirmée, avec même une première reproduction constatée.


Des renforcements sont à prévoir, tant au plan des effectifs, que de la diversité génétique, à travers l’organisation de nouveaux projets de réintroduction de jeunes cistudes.


Posts Récents