Il y a 30 ans, histoire d'un retour...

La Cistude occupait les rives du lac du Bourget jusqu’au XXème siècle, elle y a été observée pour la dernière fois en 1990.


Depuis 1995, un important programme de réintroduction est conduit par le CEN Savoie, avec une première étape centrée sur la rive sud du lac du Bourget, complétée, dès la fin des années 2000, par des interventions au nord du lac du Bourget.


Rive sud du lac du Bourget - 1995-2002/2016

  • Réhabilitation écologique et de milieux naturels favorables à la Cistude (étang, butte de ponte, embouchure d’un ancien cours d’eau…) ;

  • Réalisation d’un passage à petite faune sous la route départementale et d’un enclos d’acclimatation pour l’accueil des jeunes cistudes destinées à être relâchées dans les eaux du lac du Bourget et du Rhône ;

  • Plusieurs opérations de réintroduction d’individus provenant de lieux encore occupés par l’espèce (Brenne) – Plus de 200 individus présents en 2020.

Muret qui conduit les cistudes jusqu'au bas de décharge (cours d'eau) et tortuduc


Rive nord du lac du Bourget et Rhône à Chanaz - 2005-2018

  • Aménagement de milieux naturels favorables à la Cistude (butte de ponte, réseaux de mares …) ;

  • Plusieurs opérations de réintroduction d’individus – Des naissances ont eu lieu, démontrées par une étude.

Posts Récents