Phase 2 : début des travaux de génie végétal et de plantations

Les travaux de confortement et de végétalisation des berges ont débuté courant novembre. Il consistent en :


- la mise en œuvre de fascines de saule (côté amont des modelés de diversification des écoulements, afin de les renforcer) ;


- la mise en œuvre de plants racines nues (aubépine, noisetier, prunelier, sureau noir...) afin de reconstituer le boisement, créer une barrière végétale de protection des aménagements et fermer les accès chantier ;


- la réalisation d'ensemencement au moyen de plants d'hélophytes pour favoriser la colonisation des hauts fonds et des pieds de berges du canal (phalaris, carex, salicaire commune...).


Une attention spécifique a été apportée sur la provenance des végétaux implantés afin de garantir une origine biogéographique locale.


Initialement, le projet prévoyait également la mise en place de géotextile fixé par pieux pour stabiliser les remblais. Cette technique n'a finalement pas été utilisée car la dynamique du cours d'eau ne le nécessite pas (peu de risque déstabilisation).

Posts Récents