top of page

Le projet : pourquoi intervenir ?

 
Le projet porté par la Commune de YENNE est l’aboutissement d’une démarche de près de trente ans, initiée dans la décennie 80 suite à la redéfinition des vocations de cette zone humide dont une partie des propriétaires ne souhaitaient plus poursuivre l’usage de populiculture.


Une animation foncière a alors permis de relocaliser cette production uniquement dans la partie nord de cette zone humide, pour dédier à la partie sud une vocation non productive.


Suite à plus d’une décennie de concertation, a été conçu un projet de restauration répondant à la volonté partagée de la commune et du Conservatoire d’espaces naturels de Savoie, et recueillant le soutien des partenaires financiers et la validation des services de l’Etat. Ce projet a comme principaux objectifs :


  • restaurer une zone humide de grande superficie fortement dégradée par un passé de populiculture et de drainage. La préservation des zones humides étant une priorité internationale se traduisant notamment dans les objectifs du Schéma D’aménagement et de Gestion des Eaux (SDAGE) porté par l’Agence de l’Eau RMC nationale, ainsi que par un plan d’action national.


  • faire de cette zone Natura 2000 dont la biodiversité est aujourd’hui très fortement altérée, un site d’intérêt écologique de niveau régional ;


  • permettre à la population de se réapproprier et de revaloriser un site aujourd’hui déconsidéré ;


  • utiliser le site pour développer une activité économique liée à la découverte naturaliste et à la sensibilisation environnementale autour du thème des zones humides ;

Forêt de saule blanc, un autre habitat présent sur le site des Lagneux

 

Objectifs :

Restauration et recréation de différents écosystèmes humides ou aquatiques ayant divers vocations :


Ecologique

  • Un étang de faible profondeur (30 cm à 1m) d’une superficie de près de 15 ha, incluant deux îles.

  • Une roselière aquatique de 7 ha,

  • De roselières terrestres et des prairies humides sur une dizaine d’hectares,

  • Un fossé de drainage rectifié sera remplacé par un cours d'eau à méandres sur une longueur d’environ 700 mètres.

Ecologique et compensation des volumes d’expansion de crues du Rhône provoqué par les aménagements : trois bassins assimilables à des étangs très peu profonds ou « platières » pour une superficie de 3,5 ha.


Pédagogique

  • Création d’un observatoire ornithologique avec équipements et cheminement PMR


L’opération comportera les principales opérations suivantes :

  • réaliser les travaux préparatoires de type bucheronnage et broyage ;

  • terrasser/reprofiler les terrains correspondants aux milieux à restaurer cités ci-dessus, à l’exception des roselières et prairies humides dont les terrains resteront à leur niveau actuel ;

  • mettre en place des équipements hydrauliques (vannes, ouvrages de vidanges) à finalité de gestion des habitats et de contribution à la régulation des crues du Rhône ;

  • éradiquer les foyers de renouée du Japon (plante invasive).

Site avant travaux

Nuage de mots
bottom of page